toilettage chien
Toilettage canin : 3 conseils pour un nettoyage parfait

Pourquoi le toilettage des chiens est-il important ? Est-ce toujours nécessaire ? Est-ce un jeu pour le chien ou plutôt une douleur ? Puis-je le faire moi-même ou dois-je m’adresser à un toiletteur professionnel pour chiens ? Ce sont toutes des questions que les propriétaires de chiens, surtout ceux qui en sont à leur premier chien, se posent souvent. Essayons d’y répondre en découvrant ce qu’est le toilettage et pourquoi il est si important pour garder notre meilleur ami heureux.

Toilettage des chiens : pourquoi c’est important

Pour être en bonne santé, les chiens doivent être toilettés avec soin et il est important de les habituer à cette pratique dès leur enfance, afin que le moment du toilettage ne soit pas rejeté comme cela arrive aux chiens dans les bandes dessinées.

Il est important d’habituer votre chien au toilettage dès l’âge de chiot afin qu’il ne soit pas rejeté pour le toilettage de la même manière qu’un chien de dessin animé. De plus, les poils ont souvent tendance à se détacher du pelage et à rester emmêlés lorsqu’ils repoussent. C’est pourquoi il est essentiel de brosser le chien périodiquement pour éviter que les poils ne s’emmêlent et ne s’emmêlent.

La peau de l’animal doit également être lavée. La légende urbaine selon laquelle les chiens n’ont pas besoin d’être lavés n’est que cela : une légende. Le nettoyage est essentiel pour maintenir l’équilibre du pH, pour éliminer la saleté et les bactéries et pour éviter que notre ami à quatre pattes ne sente mauvais. Dans le rituel du toilettage du chien, il ne faut pas oublier l’importance du nettoyage des oreilles, des dents et des ongles, qui doivent être taillés et limés.

Il est possible d’effectuer ces procédures à la maison, à condition de respecter la bonne routine, à commencer par la fréquence du toilettage.

La routine de toilettage : les étapes de base à ne jamais oublier :

  • BROSSER LES CHEVEUX
  • LE BAIN
  • SÉCHAGE
  • LA COUPE DES CHEVEUX
  • NETTOYAGE DES OREILLES
  • NETTOYAGE DES ONGLES
  • BROSSAGE DES DENTS

Aujourd’hui, nous ne parlerons pas en détail de l’ensemble du processus. Nous y reviendrons dans d’autres articles sur ces sujets précis.

Nous allons plutôt nous concentrer sur les trois premiers points de la routine : et en particulier sur le séchage après le bain.

Toilettage des chiens : brosser le pelage

La première étape du toilettage des chiens consiste à brosser les poils. Il est important de brosser les cheveux pour éviter qu’ils ne s’ébouriffent, que des nœuds ne se forment et que des résidus de saleté et de feuilles, des bâtons, des insectes et des cailloux ne provoquent des irritations de la peau. Le brossage est très important pendant la mue, c’est-à-dire la période où le chien change de pelage. Selon la longueur du poil, le brossage doit être effectué plus ou moins fréquemment : une fois par semaine s’il est moyen/court, deux ou trois fois s’il est moyen/long.

Toilettage du chien : le bain

La deuxième étape du toilettage des chiens est le bain. Cette opération peut être effectuée dans un bain normal (après quoi il doit être nettoyé et désinfecté) ou, selon la taille du chien, dans un bassin. Il est préférable que vous ayez préalablement posé un tapis antidérapant dans la baignoire. N’oubliez pas de remplir la baignoire – ou le bol – d’eau tiède, et seulement jusqu’à la hauteur des genoux de votre chien. Pour éviter que l’eau ne pénètre dans les oreilles (de votre chien), il est conseillé de les protéger avec du coton, qui doit être inséré dans le pavillon de l’oreille.

Votre ami peut enfin se baigner et commencer à se faire mousser avec un shampooing spécifique pour chiens, afin de ne pas altérer le pH de la peau. Attention : il faut bien frotter jusqu’à ce qu’une mousse soit créée. Une fois le savonnage terminé, vous pouvez passer au rinçage : il est important de ne pas laisser de résidus de mousse ou de détergent qui pourraient irriter la peau, c’est pourquoi il est conseillé de rincer abondamment, sous la douche, jusqu’à ce que l’eau soit claire.

Toilettage des chiens : séchage

Une fois lavé, le chien doit être séché : vous pouvez d’abord l’envelopper dans une serviette avec laquelle vous tamponnerez l’excès d’eau, puis le sécher à l’aide du sèche-cheveux, en veillant à ne pas le tenir trop près des poils pour ne pas surchauffer la peau.

Si vous avez un chien, vous savez que c’est peut-être l’opération la plus difficile à réaliser : sécher votre chien avec un sèche-cheveux tout en essayant de le brosser pour qu’il soit plus facile à sécher peut être un véritable défi. Surtout si le chien a peur du bruit du sèche-cheveux.

toilettage chien poil long
Le chien à poils longs : conseils de toilettage et de tonte

Découvrez comment toiletter et tondre votre chien à poils longs pour éliminer l’excès de poils et garder votre ami à fourrure propre, sain et heureux.

Toilettage et tonte de votre chien à poils longs : comment faire ?

Si vous avez un chien à poils longs, vous savez combien il est fatigant de devoir balayer chaque jour les poils éparpillées dans la maison et de les enlever de vos vêtements, mais surtout combien il est important de prendre soin du pelage de votre animal pour son bien-être, que ce soit en termes de toilettage ou de tonte de votre compagnon à quatre pattes.

En particulier, la présence de nœuds ou de poils excessifs en été peut nuire à leur santé et il est donc nécessaire de les tondre pour les aider à retrouver leur bien-être. Cependant, il existe certaines races de chiens qui ne doivent pas être tondues. Dans cet article, vous découvrirez comment couper les poils de votre chien et quels chiens peuvent être tondus.

Comment couper les poils de votre chien ?

Si la boutique du toiletteur est fermée ou si vous voulez économiser de l’argent de temps en temps, vous pouvez alterner entre le toilettage professionnel et le toilettage à domicile. La première fois, il se peut que vous trouviez cela particulièrement difficile, mais avec un peu de calme et de patience, vous y arriverez facilement, en essayant de garder les choses positives pour vous et votre chien.

Tout d’abord, vous aurez besoin des outils nécessaires au toilettage et à la tonte des chiens. Voici les indispensables :

  • Shampooing et après-shampooing : indispensables pour laver votre chien avant la tonte.
  • Ciseaux : les ciseaux adaptés à la tonte des chiens ont généralement une longueur de 10 ou au maximum de 15 cm. Vous trouverez sur le marché de nombreux modèles de qualité, en titane ou en acier inoxydable.
  • Brosses et peignes : ces accessoires sont essentiels pour la tonte, car ils permettent d’éliminer l’excès de poils longs du pelage de votre chien. En particulier, les brosses à picots métalliques fins et à base de caoutchouc sont les plus recommandées.
  • Tondeuses professionnelles : évitez d’utiliser celles destinées aux personnes, car elles risquent de tirer les poils de votre chien.

Une fois que vous avez acheté ces outils, vous pouvez commencer à toiletter et à tondre votre chien à poils longs.

Après avoir baigné votre chien dans un shampooing et un après-shampooing et l’avoir séché à l’aide d’un sèche-cheveux, vous devez bien le brosser afin d’éliminer les poils morts et de permettre à la peau de votre animal de respirer. C’est alors que commence la tonte : celle-ci, si elle est effectuée avec un rasoir professionnel, ne doit jamais être faite contre le poil car elle pourrait blesser et provoquer des plaies. Une fois la procédure terminée, vous pouvez couper les cheveux avec des ciseaux (en évitant de couper les moustaches) et enfin, vous devez les brosser à nouveau pour enlever les cheveux coupés.

Pendant ce temps, vous devez continuellement rassurer votre chien en utilisant des mots doux, des caresses et d’éventuelles récompenses. Cette pratique vous rendra plus sûr et permettra à votre chien d’être plus confiant.

Si la tonte de votre chien à poils longs vous semble particulièrement difficile, évitez d’oser certaines manœuvres avec des ciseaux et des rasoirs : ne vous rendez que dans un centre de toilettage pour chiens également spécialisé dans des techniques telles que l’épilation et le parage.

Quels sont les chiens qui peuvent être tondus ?

Le rasage diffère selon la race et l’utilisation des chiens (par exemple, exposition, travail, maison). Il est déconseillé de raser les chiens tels que les Terre-Neuve, les Shi-tzu, les races de berger (allemand et Maremma), les chiens à poil dur et à poil court, les huskies et autres chiens nordiques. Toutefois, en présence de certaines maladies de la peau ou lorsque les cheveux deviennent trop emmêlés, il est conseillé de les éclaircir également.

Il existe cependant d’autres races dont la tonte est absolument indispensable : par exemple, le poil du caniche, ou des croisements avec des poils frisés, doit être taillé, car il est en croissance continue.

Toilettage professionnel des chiens : prix

Il est important d’utiliser des centres de toilettage pour chiens dont les opérateurs sont hautement spécialisés. Leur formation permet d’établir une relation positive avec votre chien et d’effectuer un toilettage rapide et de qualité qui serait difficile à réaliser par une personne peu expérimentée.

Les premières fois que vous emmenez un chien chez un toiletteur, vous pouvez être présent pendant le processus de nettoyage et d’éclaircissement : un professionnel ne refusera jamais votre présence et s’il fait le contraire, vous devez vous méfier.

En général, le prix du toilettage et de la tonte professionnels des chiens est d’environ 45 à 50 euros par heure. Mais le coût peut varier en fonction de la race de votre chien et des difficultés particulières qu’il rencontre. Ou même en fonction de l’un des sept types de coupe que vous choisissez pour votre caniche !

7 informations sur les bouledogues français

« Existe-t-il un bouledogue français bleu ? Combien coûte un chiot bouledogue français ? Quelles sont les différences entre le Bulldog anglais et le Bulldog français ? Existe-t-il un bouledogue nain ? Vous trouverez ici les réponses à vos questions sur cette magnifique race. »

Quelles sont les principales différences entre le bouledogue français et le bouledogue anglais ?

Le Bulldog anglais et le Bulldog français ont, comme le montre leur nom, des origines différentes, bien qu’une partie du sang anglais coule dans le sang français. Le Bulldog anglais est l’une des plus anciennes races indigènes, connue comme le chien national de Grande-Bretagne, et associée dans le monde entier à la détermination britannique. Utilisé à l’origine pour la lutte contre les taureaux, le Bulldog a fait son chemin dans les arènes et est devenu un chien de famille apprécié pour son tempérament.

morphologie et surtout pour son caractère extraordinaire. Le Bouledogue français tel que nous le connaissons est le produit de divers croisements, dont celui du Bouledogue anglais, étudié par des éleveurs passionnés dans les quartiers populaires de Paris dans les années 1880. Chien des dockers, des bouchers et des cochers des marchés généraux (les Halles), il a su conquérir la haute société et le monde des artistes par son aspect physique et son caractère très particulier.

Existe-t-il une variété naine de la Bouledogue française ?

Dans cette race, il n’y a pas de « taille naine ». Les tailles du Bouledogue français sont parfaitement décrites dans le standard de la race :

HAUTEUR AU GARRESE : hommes : 27 à 35 cm ; femmes : 24 à 32 cm ; tolérance : 1 cm au-dessus ou en dessous des limites prescrites.

POIDS : hommes : 9 – 14 kg ; femmes : 8 – 13 kg ; une tolérance de 500 g en plus est admise si le sujet se situe bien dans le type.

Quelles sont les vraies couleurs de cette race ? Et quelles sont les plus rares ?

Les couleurs du Bouledogue français sont le fauve, bringé ou non, avec ou sans taches blanches.
Les pelages sans taches blanches sont appelés fauves et bringés.
Les robes sans taches blanches : le fauve est une couleur uniforme aux nuances variées, avec un museau foncé et les taches blanches ont une extension minimale. Le bringé est de couleur fauve traversé de stries transversales foncées qui donnent l’effet d’un  » tigre « , avec un museau plus ou moins foncé et les taches blanches peuvent être présentes.
Les manteaux avec des taches blanches étendues : Les bringés avec des taches importantes sont appelés caille. Le pelage fauve avec des taches importantes est appelé blanc/plein. Il n’y a pas de couleurs rares.

De nombreuses personnes recherchent des bouledogues français « bleus », « gris », « blancs »… ces couleurs existent-elles dans la race ?

Les sujets totalement blancs, à condition que la truffe et les rebords palpébraux soient noirs, sont admis mais non recherchés en raison des risques de surdité. En ce qui concerne la couleur bleue, comme le montre le standard de la race, elle n’est pas une couleur autorisée. De plus, cette couleur entraîne des problèmes de santé importants chez la plupart des races. De nos jours, le Bouledogue français bleu est très recherché, mais il faut savoir qu’il ne peut pas être en possession d’un pedigree et cela, selon le décret ministériel n° 596 de 1992, signifie que le chien n’est pas « de race ». Il en va de même pour la couleur grise.

Quel est le caractère de la Bouledogue française ? L’homme et la femme ont-ils des caractères différents ?

Le Bouledogue français est un petit Molossoïde typique. C’est un chien puissant avec un visage relativement court et une expression très amicale et attirante. Le Bouledogue français a une attitude importante et capte toujours l’attention de tous car il est très actif et amical. Il aime beaucoup son propriétaire et aimerait partager chaque moment de la journée avec lui. C’est une super star, toujours au centre de l’intérêt de tout le monde, il s’amuse avec un minimum d’efforts et c’est un excellent chien de compagnie. Il interagit aussi très volontiers avec les enfants et est infatigable dans le jeu.

infatigable dans le jeu. Le mâle et la femelle sont différents morphologiquement car le premier est plus développé mais, au niveau du caractère, ils sont équivalents. Il est drôle, intelligent et apprend tout très facilement, même s’il aime s’imposer lorsqu’il s’agit de recevoir une caresse ou une friandise.

De nombreuses personnes sont à la recherche d’un bouledogue français à offrir ou à vendre. Quel est le prix d’un chiot bouledogue français ?

Le prix du bouledogue français se situe dans la fourchette moyenne à élevée. Cela signifie que les chiots en vente pour 800/1000 euros, un peu plus ou même moins, seront des sujets sans pedigree et d’origine douteuse. Il faut être extrêmement prudent lors de l’achat d’un chiot de cette race car, comme elle est très à la mode, vous pourriez vous retrouver avec une adoption sans précaution. Vous ne devez vous adresser qu’à des éleveurs dont l’expérience et le sérieux sont avérés.

Des idées originales de noms à donner à un chiot bouledogue français ?

Il ne sera pas difficile de trouver un nom pour un chiot Bouledogue français, même si l’éleveur aura certainement déjà attribué un nom approprié. Nous pourrions toutefois suggérer des noms qui s’inspirent de quelque chose d’amusant, peut-être d’origine française : Amour, Bigné, Bijou, Bise, Bisous, Brioche, Chic, Coquine, Chou, Cherie, Eiffel, France, Nou Nou, Nounours, Paris etc.