Le syndrome de la langue pendante chez le chien, qu’est-ce que c’est et comment le traiter

Voir un chien avec la langue “tirée” n’est pas rare : les chiens halètent la langue pendante lorsqu’ils sont heureux et font la fête, pour réguler leur température corporelle, pour récupérer après un effort ou lorsqu’ils sont anxieux. 

Cependant, certains chiens ne peuvent pas gérer le contrôle de leur langue , qui sort alors de la bouche la plupart du temps . 

Cette condition est connue sous le nom de syndrome de la langue pendante et peut être causée par :

  • une malformation congénitale;
  • une blessure;
  • une maladie dentaire;
  • atteinte neurologique.

Malheureusement, le syndrome de la langue suspendue crée de nombreux problèmes pour l’animal, comme des gerçures, des saignements, des difficultés à manger et à se nettoyer . De plus, les chiens incapables de tirer leur langue courent un risque accru de déshydratation et d’infections.

Le syndrome est donc un trouble qui entraîne plusieurs conséquences désagréables pour la santé de l’animal. Il est important de bien le diagnostiquer, pour comprendre comment le gérer au mieux. 

Continuez à lire cet article pour savoir comment reconnaître le syndrome de la langue pendante chez les chiens et quoi faire pour aider votre chien.

Chien qui tire la langue : les causes

Il existe plusieurs situations pouvant donner lieu à ce syndrome chez le chien : il peut s’agir à la fois de problèmes congénitaux et acquis . 

Je vais essayer de les illustrer de manière simple et concise :

Je commence à vous dire que les races brachycéphales (avec le ” museau plat “, comme le carlin ou le shih-tzu) et les chiens jouets sont plus susceptibles de développer cette condition en vieillissant. Mais le syndrome peut également être causé par des dommages à la région de la mâchoire ou par une maladie dentaire . 

Voir aussi :  Le husky nain : un chien de compagnie idéal pour les familles

Enfin, des dommages aux nerfs qui contrôlent la langue ou d’autres types de problèmes neurologiques peuvent également empêcher le chien de gérer correctement la langue.

Ces chiens auront très peu de contrôle, voire aucun, sur leur langue et auront besoin d’aide pour effectuer des tâches importantes telles que manger, boire ou se toiletter. Pour eux, le risque de se blesser est plus élevé .

Comment diagnostiquer le syndrome de la langue pendante chez le chien

Si vous soupçonnez que votre chien souffre de ce syndrome , la première chose que je vous suggère de faire est de l’emmener chez le vétérinaire . Le médecin procédera à l’examen pour exclure les ulcères, les tumeurs et les lésions de la langue et demandera des tests de routine tels qu’une numération globulaire complète et une analyse d’urine.

En examinant la bouche, le vétérinaire évaluera également la santé des dents et si la langue est de taille anormale par rapport à la cavité buccale du chien. Dans certains cas, une radiographie de la bouche et de la mâchoire peut également être utile pour mettre en évidence un traumatisme pouvant avoir causé l’incapacité à mieux contrôler la langue. 

Guérison et traitement du syndrome de la langue pendante

Les traitements du syndrome varient selon la gravité de la situation et ses causes . Dans la plupart des cas, si le chien est encore capable de vaquer à ses occupations quotidiennes, il suffira de faire un peu plus attention à la langue pour éviter brûlures ou engelures . 

Le vétérinaire pourra recommander les produits les plus appropriés à utiliser pour lubrifier la langue et la maintenir hydratée et il est important de garder la situation sous contrôle, d’identifier les éventuelles coupures, fissures ou changements de consistance. 

Voir aussi :  Le site animalwebaction, c'est la protection animale à portée de clic !

Si la langue semble enflée et fissurée , des analgésiques peuvent être prescrits pour aider le chien à tolérer la douleur. En cas d’infection, les antibiotiques sont indispensables.

Lorsque vous traitez avec des chiens qui ont peu ou pas de contrôle de la langue , il est essentiel de parler à votre vétérinaire pour déterminer quels aliments mous et faciles à avaler inclure dans leur alimentation. Cela empêchera le chien de se blesser par inadvertance en mangeant.

Si le chien souffre de macroglossie , c’est-à-dire qu’il a la langue suspendue car elle est trop grande par rapport à la cavité buccale , une intervention chirurgicale peut être envisagée, surtout si le problème affecte beaucoup la qualité de vie de l’animal. Avec l’opération (glossectomie), le vétérinaire coupe une section de la langue pour permettre au chien d’exercer correctement ses fonctions vitales.

Le syndrome de la langue pendante chez les chiens peut être effrayant si vous ne le savez pas. C’est pourquoi il m’a semblé important de vous offrir un aperçu concis mais complet de ce problème qui touche de nombreux chiens . 

Si votre chien souffre du syndrome et que vous avez déjà convenu d’ un traitement avec votre vétérinaire , ne vous inquiétez pas trop. Profitez de la compagnie de votre ami à quatre pattes en prenant soin de mettre en place quelques petits soins supplémentaires .

Préférez par exemple une alimentation à base d’aliments mous pour faciliter la mastication, surveillez constamment votre langue et évitez les longues marches les jours trop chauds ou trop froids , pour éviter les brûlures ou le gel de ce petit mais vital organe ! 

Voir aussi :  Vacances à la plage avec votre chien : les choses à ne pas oublier