Maladies du foie chez le chien : comment les prévenir efficacement (et naturellement) ?

Le foie est un organe vital, ce qui signifie qu’un chien ne peut pas vivre sans lui. Malgré cela, un nombre effarant de chiens souffrent de maladies du foie, ce qui compromet non seulement leur bien-être général, mais aussi leur survie même.

La santé du foie est très importante, et généralement on n’y prête pas beaucoup d’attention lorsque le chien est en bonne santé, pourtant il faut le faire pour prévenir tout problème de santé futur lié à cet organe.

Le chien est exposé aux toxines provenant des vaccins et autres médicaments, des puces, des tiques, des médicaments contre le ver du cœur, de la nourriture de mauvaise qualité, des produits d’entretien ménager, ainsi que des engrais et des pesticides dans l’environnement extérieur. Même si vous ne les utilisez pas personnellement dans votre propre maison, ces produits sont probablement utilisés par vos voisins.

L’élimination de ces produits chimiques et l’utilisation d’alternatives naturelles et non toxiques constituent une première étape importante dans la protection du foie de votre chien.

La deuxième étape consiste à savoir reconnaître si le foie de votre chien est en état de déséquilibre. Nous aborderons également ce sujet, mais commençons par examiner certaines des fonctions de cet organe important.

Le foie protège le chien

La plupart d’entre nous considèrent le foie comme un organe de détoxification, car il aide à éliminer les toxines de l’organisme, mais il fait en réalité bien plus que cela.

Le foie remplit au moins 500 fonctions différentes dans l’organisme et, pour cette raison, il est essentiel à une bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, cet organe est connu comme le responsable de la planification stratégique car il est chargé d’assurer d’innombrables fonctions.

Le foie métabolise tout ce que le chien avale, inhale ou absorbe par la peau, filtre les excès et les toxines et favorise la transformation des nutriments et des hormones dont le chien a besoin pour rester en bonne santé.

L’une des nombreuses fonctions du foie est de produire de la bile, qui est stockée dans la vésicule biliaire et sert à digérer les aliments, en particulier les graisses. La bile aide également l’organisme du chien à éliminer les toxines en transportant les déchets dans le corps afin que le foie puisse les détoxifier.

Le foie produit du glucose, qu’il stocke sous forme de glycogène, prêt à être utilisé lorsque le corps a besoin d’énergie, ainsi que du cholestérol, dont le corps a besoin pour produire des hormones et métaboliser les graisses.

Voir aussi :  Toilettage canin : 3 conseils pour un nettoyage parfait

Enfin, le foie produit des protéines importantes pour la coagulation du sang, stocke les vitamines A, D, K, B12 ainsi que des minéraux tels que le fer et le cuivre et les libère dans l’organisme du chien lorsque cela est nécessaire. C’est également un organe vital pour la détoxification en douceur des déchets métaboliques naturels de l’organisme.

5 Signes qui indiquent un déséquilibre du foie chez votre chien

Un certain nombre de symptômes caractéristiques sont à observer car ils peuvent indiquer un déséquilibre dans le bon fonctionnement du foie de votre chien. Voici quelques-uns des signes les plus courants.

Humeur

Le chien peut être irritable ou présenter un comportement agressif, ou encore un comportement de contrôle excessif, se comportant comme un chef de meute.

Digestion

Malgré une alimentation saine et équilibrée, votre chien peut présenter des troubles digestifs tels que des gaz et des ballonnements et alterner entre constipation et diarrhée.

Clous

Pendant le toilettage, vous pouvez remarquer une fragilité généralisée des ongles, voire des ongles effilochés ou infectés.

Douleur

Nous pensons généralement que les chiens ne souffrent pas de maux de tête, mais ce n’est pas le cas. Vous remarquerez peut-être que le chien a les yeux mi-clos et qu’il ne se sent pas bien. Vous le trouverez peut-être couché, la tête reposant sur ses pattes. Il est important de se rendre compte que la température de sa tête n’est pas particulièrement élevée, car cela pourrait signifier qu’il souffre d’un mal de tête, surtout si ces symptômes sont accompagnés d’autres symptômes typiques d’un déséquilibre hépatique.

Pour soulager la douleur de votre chien, il suffit de frotter doucement la zone où la tête rejoint le cou (appelée occiput) ; si vous sentez la chaleur diminuer, vous aurez certainement réussi à le soulager.

Yeux

Un déséquilibre du foie peut également être indiqué par des problèmes oculaires, allant d’un simple écoulement ou d’une rougeur des yeux à des problèmes plus graves tels que des troubles de la cornée ou de la rétine. D’autres signes peuvent être des troubles des sinus ainsi que des problèmes de ligament et de tendon.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chien, il serait bon d’ajouter des aliments qui peuvent contribuer à renforcer et à protéger son foie.

Aliments pour le soutien du foie

Un grand nombre des aliments qui soutiennent le foie sont saisonniers et typiques du printemps.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, le foie est associé à cette saison, qui représente une période de renouvellement et de croissance, ce qui signifie que le printemps est une période particulièrement propice pour apporter à votre chien un soutien nutritionnel supplémentaire avec des aliments frais et de saison.

Voir aussi :  Pourquoi mon chien ne mange-t-il pas et ne boit-il pas beaucoup ?

Vous trouverez ci-dessous quelques herbes et aliments recommandés par les vétérinaires homéopathes pour aider à renforcer et à protéger le foie de votre chien contre les maladies hépatiques.

Pissenlit

Ne déchirez pas et ne jetez pas les feuilles de pissenlit de votre jardin !

Le pissenlit est un excellent moyen de renforcer le foie de votre chien. Les feuilles doivent être cueillies jeunes, au début du printemps et avant qu’elles ne germent, car elles prendront un goût amer une fois germées. Pour compléter l’alimentation de votre chien, ajoutez simplement quelques feuilles fraîches à sa nourriture habituelle.

Il est recommandé de faire sécher les feuilles avant de les utiliser. Vous pouvez les faire sécher à l’air libre en plaçant simplement les feuilles à l’abri du soleil sur une surface grillagée, par exemple recouverte de gaze, ou à l’ombre. S’ils sont séchés à l’intérieur, ils doivent être attachés en paquet et suspendus dans un endroit sec et ventilé jusqu’à ce qu’ils soient secs.

La dose quotidienne de feuilles de pissenlit à mélanger est d’une cuillère à café d’herbe séchée pour 10 kg de poids corporel, jusqu’à 3 fois par jour.

Vous pouvez également préparer un thé avec 1 cuillère à café de feuilles séchées infusées dans 1 tasse d’eau bouillante, laisser reposer pendant 3 à 4 minutes, puis filtrer et laisser refroidir. Au lieu de l’eau, vous pouvez utiliser du bouillon de viande ou de légumes non salé et biologique pour rendre la boisson plus savoureuse.

Attention : N’utilisez que le pissenlit de votre propre jardin si vous n’utilisez pas de pesticides ou d’herbicides. Sinon, vous pouvez acheter des feuilles de pissenlit fraîches, des herbes séchées, des teintures et des thés dans de nombreux magasins de produits naturels.

Alimentation

En général, les aliments crus soutiennent le foie et l’aident dans sa tâche de nettoyage du corps, ce qui signifie que donner à votre chien une alimentation fraîche et crue est toujours le meilleur moyen de lui donner une base solide pour son bien-être général.

Il existe de nombreux aliments qui peuvent être ajoutés à l’alimentation de votre chien pour soutenir son foie :

  • Germes : trèfle, luzerne ou radis.
  • Vinaigre de cidre de pomme et citron : votre chien n’aime peut-être pas le goût du citron, mais beaucoup tolèrent quelques gouttes de vinaigre de cidre de pomme ajoutées à leur eau quotidiennement.
  • Légumes : en particulier les légumes de printemps comme les épinards, le brocoli, le céleri ou les asperges. Les légumes verts soutiennent les mécanismes de détoxification du foie et peuvent être hachés, réduits en purée, cuits à la vapeur ou écrasés.
  • Foie : La consommation de foie favorise la santé du foie. Donnez à votre chien du foie de poulet, de bœuf ou d’agneau. Il est recommandé d’acheter du foie biologique provenant d’animaux nourris à l’herbe et élevés naturellement. Produits laitiers : yaourt ou crème fraîche provenant de préférence d’animaux nourris au pâturage.
  • Aliments fermentés : kéfir ou légumes fermentés.
Voir aussi :  Le chien à poils longs : conseils de toilettage et de tonte

Autres moyens d’améliorer la santé du foie

Les activités de plein air sont également recommandées pour aider à maintenir le foie de votre chien en bonne santé.

Activité physique

Les promenades dans la nature sont l’une des meilleures façons de passer du temps avec votre chien. Les promenades rapides, surtout le matin, stimulent la santé du foie et de la vésicule biliaire.

Bain détoxifiant

Un bain détoxifiant est très utile pour aider à la perte de poils au printemps, bien que n’importe quel moment soit un moment fantastique de bien-être pour votre chien car il aide à ouvrir les pores pour libérer les toxines dans la peau, les poils et le sang.

Voici comment donner à votre chien un bain détoxifiant :

  • Si le moment du bain est stressant, vous pouvez lui offrir des fleurs de Bach ou une essence de fleur calmante comme la passiflore.
  • Avant d’immerger votre chien dans la baignoire, celle-ci doit être remplie à ras bord.
  • Mélangez ¼ de tasse de vinaigre de cidre de pomme dans un litre d’eau (il peut falloir jusqu’à 2/3 litres pour un grand chien) et mettez-le de côté pendant la phase de shampooing.
  • Il est recommandé d’utiliser un shampooing à base de noix de coco qui ne contient pas d’ingrédients toxiques.
  • Diluez le shampooing à moitié avec de l’eau et faites mousser le chien.
  • Le plus important est de masser doucement tout le corps du chien pour stimuler la libération des toxines, qui atteignent la surface de la peau par les terminaisons capillaires. Ce soin spa relaxant peut également l’aider à apprécier son bain plus que d’habitude.
  • Lorsque vous avez terminé, rincez soigneusement votre chien à l’eau courante. Si vous avez de l’eau fluorée ou chlorée, il est bon d’installer un filtre sur le système d’eau pour éliminer ces produits chimiques toxiques de l’eau afin d’éviter d’endommager la peau de votre chien.
  • Enfin, effectuez un dernier rinçage avec le mélange vinaigre-eau et versez-le doucement sur le corps de votre chien, en massant soigneusement les zones des aisselles et des pattes. Ne pas rincer, même si le poil dégage une odeur désagréable lorsqu’il est mouillé, celle-ci peut être éliminée en laissant le chien sécher à l’air libre.

Avec un peu d’effort, nous avons vu comment il est possible de protéger le foie de votre chien afin que le foie lui-même puisse continuer à le protéger.